Rechercher
  • Ngoc Minh Lê Duong

Chevalier servant et chevalier serpent

Mis à jour : 25 nov. 2020


Dans un jardin en Eden, « le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point, mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » (Genèse 3:4-5) « La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. » (Genèse 3:6)


Se laissant tenter par les paroles du plus rusé des animaux que Dieu avait créés, Eve a mangé du fruit de l’arbre défendu. De cet évènement qui fit basculer la quiétude de la création divine, nous pourrions traiter des notions de désobéissance, de tentation voire de péché capital. Mais c’est de la manipulation que je souhaite parler.


La manipulation est une manœuvre visant à influencer voire obtenir de quelqu’un qu’il fasse ce qu’on voudrait le voir faire. Eve a pris du fruit défendu, sans nulle pression, avec le sentiment d’avoir décidé et agi en toute liberté. Nous pourrions penser que dans la manipulation, chacun y trouve son compte. Mais est-ce vrai ?


Par le jeu de la persuasion (Vous ne mourrez point) et de la séduction (vous serez comme des dieux), le manipulateur agit dans son seul intérêt. Ici, le serpent veut défier Dieu par la désobéissance de ses deux créatures.

Dans le même temps, la personne manipulée analyse la situation (vit que l’arbre était bon à manger, vit qu’il était agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence) et tombe dans le piège de la décision.


La manipulation est fréquemment et abondamment utilisée. Et nous pouvons tous être sujets, dans tous les contextes. Parce que nous sommes tous en connexion et en communication, et que le langage est le meilleur outil du manipulateur. Pour arriver à ses fins, ce dernier agira à deux niveaux : cognitif (en faisant miroiter un avantage) et émotionnel (en utilisant l'envie, la crainte, la peur, l’impossibilité de se positionner…). Et le manipulé se soumettra, avec l’impression d’avoir consenti, librement.


Comment éviter les pièges de la manipulation ?


  • « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » 2 Tim 4:3-4

Soyons vigilants, ne recherchons pas la facilité et tendons l’oreille car les mots parlent.


  • « Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons qu'en demeurant dans ce corps nous demeurons loin du Seigneur ; car nous marchons par la foi et non par la vue. » 2 Corinthiens 5:6-7

Ecoutons notre intuition. La confiance est une chose, mais elle ne doit pas être aveugle.


  • « Revenez, ne soyez pas injustes. Revenez, et reconnaissez mon innocence. » Job 6:29

Ne faisons pas l’erreur de croire qu’un retour arrière est impossible. Nous pouvons et devons revenir sur une décision et changer de chemin si c'est nécessaire.


Et vous, êtes-vous maintenant prêts à démasquer les manipulateurs ?



Minh Lê Duong

https://www.facebook.com/MinhLeDuong.SaintRaphael

Photo Unsplash


41 vues0 commentaire

La Conciergerie du bonheur - minhduong.net © 2019
Crédits Photos Personnelles & Unsplash